CONVERSATION(S) AVEC UN CASTOR

By matthieu on March 15, 2012 in Points de vue
0
0

– Critique du film The Beaver de Jodie Foster – FR

La personne qui met cet article en ligne a été confiée à une marionnette thérapeutique, chargée de créer une distance psychologique entre lui et les aspects négatifs de ses critiques…

Pour que cela fonctionne, moi, le Castor, m’apprête à écrire pour lui.

Matthieu, jeune cinéaste fan de De Niro, de cinéma indépendant et de jazz manouche, s’essayait à la critique des films qui soit l’enthousiasmaient (souvent), soit qu’il détestait (rarement).

Il fait partie de ces losers qui pensait que Mel Gibson n’était qu’un antisemiste puritain en déclin, incapable de choisir un bon scénario à réaliser, encore moins à jouer…

Il se compte parmi ces puristes et idéologues du cinéma qui croyait qu’un acteur ne ferait jamais un bon réalisateur. Faut dire que Canet ne l’a pas aidé…

Enfin, il était plutôt fier d’adhérer à l’idée que les films hors compétition à Cannes n’étaient que de piètres outils marketing, destinés à rameuter les pseudo journalistes mangeurs de pop corn et autres lambdas décérébrés fans de peoples et de Denisot.

Il se trompait. Mel Gibson est un acteur brillant qui, contrairement au Président du festival de Cannes 2011, sait reconnaître un bon scénario. Jodie Foster et une excellente actrice ET réalisatrice, sachant faire d’audacieux choix de découpage, soutenu par un directeur de la photographie judicieusement sélectionné et d’un bon scénario filmé au bon moment (son dernier film date de 2002).

Le destin a poussé Matthieu dans la salle de cinéma projetant The Beaver plutôt que l’adjacente pleine de pirates, rires gras et Deppomaniacs.

Le destin lui a aussi permit de rencontrer son petit maître à penser pleins de poils en acrylique et de génie. Il a trouvé sa voix. J’espère que vous trouverez la votre, celle des salles obscures pour découvrir ce petit ovni américain.

– La fin est quand même un peu cheap… On retrouve les tics de mise en scène américaine avec le discours de remise de diplôme pleins de bonnes intentions et de fausses improvisations…

Oups.. Excusez moi… C’est tout un processus, il a besoin de temps… Faites moi confiance, je vous le remets sur pied en un rien de temps… Faites moi confiance, allez le voir …

0 Comments

Leave a reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.